Kengo Kito, en mouvement perpétuel

30th May 2018

©Kengo Kito

Dans la tête de Kengo Kito, des microorganismes en pleine division cellulaire. L’obsession est telle, que l’artiste décline sa vision d’une biologie plastique, chatoyante et fourmillante, dans chacune de ses créations.

Cerceaux, rubans, chaînes, fils ou miroirs : l’homme utilise des matériaux de la vie quotidienne pour développer ses variations sur le mouvement perpetuel, nécessaire au maintien de la vie.  Qu’il s’agisse de peintures, de sculptures, d’installations ou de vidéos, les créations du jeune quadragénaire diplômé de l’université des Arts de Kyoto expriment la complexité, la vitalité et le chaos de notre univers.

Inspiré de nos Nuits Blanches françaises mais étendu sur le week-end, le mini-festival Roppongi Art Night 2018 permettra les samedi 26 et dimanche 27 mai prochain de découvrir une nouvelle installation bio pop de Kito au centre national des Arts de Tokyo.

©Kengo Kito

©Kengo Kito

©Kengo Kito

©Kengo Kito