Gyokusendo frappe le cuivre depuis 200 ans

30th May 2018

©Gyokusendo

« Frappez. Marquez votre temps. » Ainsi pourrait-on traduire l’adage de Gyokusendo. Depuis sept générations, les artisans de la famille Tamagawa martèlent à la main le cuivre dans la région de Tsubame (préfecture de Niigata), La technique ancestrale, récompensée par de nombreux prix, a notamment été désignée comme trésor culturel immatériel par le ministère de la Culture japonais.

Le temps laisse ses marques et selon le précepte du wabi-sabi, c’est dans sa patine qu’un objet trouve véritablement sa valeur et révèle son âme. À l’inverse des objets industriels dont la beauté initiale est condamnée à disparaitre, les créations de Gyokusendo gagnent des points de vie à chaque nouveau coup. Le regard absorbé par les reflets chaleureux du cuivre martelé d’une tasse, on perçoit la patience infinie de l’artisan façonnant des objets ancestraux et faits pour durer.

©Gyokusendo

©Gyokusendo

©Gyokusendo

©Gyokusendo