À la découverte d’un Japon traditionnel avec Gérard Depardieu

11.11.2018

WordsSolenn Cordroc'h

©ARTE

J’ai toujours voyagé, je ne suis pas quelqu’un qui s’installe, je suis quelqu’un qui passe” déclare Gérard Depardieu en introduction de la série documentaire Gérard de par le monde, à visionner sur ARTE. Un de ses chers amis japonais, l’importateur de saké et restaurateur Toshiro Kuroda, est décédé l’an dernier. Les deux hommes s’étant promis de parcourir ensemble son pays d’origine, c’est seul que Gérard Depardieu commence sa quête, en suivant précautionneusement le carnet de route rédigé par son ami.

Hors des sentiers battus, le spectateur découvre, au fil des étapes, un Japon oscillant entre tradition et modernité. La série est incarnée par Gérard Depardieu qui se met à nu, sans se dépêtrer de son humour caustique.

Touchante de sincérité, la série explore l’art, la gastronomie et la spiritualité en cinq volets. Avec des artisans du papier washi à Fukui, un créateur de kimono à Kyoto ou un forgeron de katana à Okayama, Gérard Depardieu médite, calligraphie, interroge et essaye de sonder au contact des Japonais les multiples facettes d’un archipel fascinant.

©ARTE

©ARTE

©ARTE

©ARTE