Doublet est la première marque japonaise à remporter le prix LVMH

09.09.2018

Photos : Ittetsu Matsuoka, habits : Demi Demu, coiffure et maquillage : Nori, directeur artistique : Yuma Higuchi

Le prix LVMH récompense chaque année les jeunes talents de la mode. Cette année, il a été décerné au label de streetwear Doublet, la marque du Japonais Masayuki Ino. À 38 ans, il devient le premier designer nippon à remporter ce prix. Cette consécration marque l’influence croissante du Japon sur la mode contemporaine.

Le créateur définit la marque en trois mots : « Humour, étrangeté et confort. » Ses vêtements se distinguent du fait de leurs couleurs et de leurs coupes « oversize ». Chemises hawaïennes en matière plastique, blousons Teddy brillants, chaussettes fluo et autres T-shirts chargés de références à la culture populaire composent sa collection. Aujourd’hui spécialisé dans le prêt-à-porter – depuis 2012 avec Doublet –, Masayuki Ino a débuté en créant des chaussures. Diplômé de l’école de mode et de design de Tokyo Mode Gakuen, on le connaît comme le protégé du créateur Mihara Yasuhiro. Le designer a également été salué pour l’un de ses projets : une série de noodle boxes (les boîtes de nouilles instantanées) contenant un T-shirt compacté à réhydrater.

Photos : Ittetsu Matsuoka, habits : Demi Demu, coiffure et maquillage : Nori, directeur artistique : Yuma Higuchi

Photos : Ittetsu Matsuoka, habits : Demi Demu, coiffure et maquillage : Nori, directeur artistique : Yuma Higuchi

Photos : Ittetsu Matsuoka, habits : Demi Demu, coiffure et maquillage : Nori, directeur artistique : Yuma Higuchi

Photos : Ittetsu Matsuoka, habits : Demi Demu, coiffure et maquillage : Nori, directeur artistique : Yuma Higuchi

Photos : Ittetsu Matsuoka, habits : Demi Demu, coiffure et maquillage : Nori, directeur artistique : Yuma Higuchi