Apollo Architects réinvente la micro-maison japonaise

13.04.2019

 

View this post on Instagram

 

A post shared by ARCHsharing (@archsharing) on

Les micro-maisons sont devenues populaires dans les années 1990, lorsque la hausse des prix de l’immobilier et une récession lancinante ont poussé de nombreux jeunes habitants de Tokyo à reconsidérer la banlieue. Mais si elles sont populaires aujourd’hui, c’est aussi pour leur côté écologique.

Les petites maisons sont, en un sens, un laboratoire expérimental qui permet de poursuivre la création d’une relation complémentaire avec l’environnement. Souvent éco-énergétiques, elles pourraient être la solution idéale pour les villes qui tentent de tirer le meilleur parti de chaque centimètre carré d’espace. C’est notamment la spécialité du cabinet Apollo Architects, qui est de redonner vie aux vieilles maisons en ruine et en faire presque des œuvres d’art. Les architectes réinventent les formes, utilisent des matériaux novateurs comme des cubes en verres lumineux, du plastique renforcé de fibres et des membranes super minces en acier.

Afin d’avoir un espace de vie agréable, il faut repenser la conception de la maison et imaginer une nouvelle manière de vivre à l’intérieur de ces espaces réduits. Souvent, les architectes suppriment des couloirs, des murs intérieurs ou des placards afin de dégager le plus d’espace possible. Les placards peuvent être intégrés directement dans les murs, une pièce peut être asymétrique si l’on gagne en confort et en espace. Ainsi, c’est toute la perception de la maison qui est réinventée, en laissant une belle carte blanche aux designers.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by architags I architecture blog (@architags) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by élément de base (@elementdebase) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by MEYBA (@meyba__) on