La maison la plus tropicale de Tokyo

29.01.2019

©Yuna Yagi

La vallée Todoroki, dans l’arrondissement de Setagaya, est surnommée “la petite jungle de Tokyo”. C’est dans cette forêt vierge, qui suit le cours de la rivière Yazawa-gawa, que la firme franco-japonaise Atelier Tsuyoshi Tane Architects a conçu une maison insolite en accord avec son environnement.

Au premier coup d’œil, la maison interpelle par sa structure : elle est faite de deux blocs, l’un semi-octogonal et l’autre en forme de L. Une mezzanine, qui est aussi l’entrée principale de la maison (dénivelé oblige), se charge de séparer ces éléments. Fruit de longs mois de recherche et de documentation, ce travail sur la forme tire le meilleur parti d’un microclimat complexe, à la fois humide au sol et sujet à des vents très secs en hauteur. Le revêtement en cèdre rouge de la façade, bois stable et résistant aux intempéries, fait barrage au vent, tandis que les pilotis du rez-de-jardin se jouent de l’humidité des lieux.

Dans ce quartier résidentiel aux habitations plutôt classiques, la maison détonne. Mais elle se fond avec grâce dans la jungle miniature qui l’entoure. Tandis que de grandes vitres ouvrent le séjour-cuisine-salle à manger sur les arbres, ces derniers effleurent les fenêtres des deux étages supérieurs, isolant le bâtiment du reste du quartier.

La maison, grâce à un intérieur où les teintes boisées, les murs blancs et le parquet clair sont omniprésents, capture le moindre rayon de lumière. Et se pare également d’une terrasse arborée, histoire de renforcer encore un peu plus la sensation, au sein de l’aire urbaine la plus peuplée au monde, d’un tête-à-tête privilégié avec la nature.

©Yuna Yagi

©Yuna Yagi

©Yuna Yagi

©Yuna Yagi

©Yuna Yagi