Nijiyura : des tissus qui font impression

24.07.2018

© Nijiyura

Tenugui, nom masculin : tissu que l’on noue autour d’un bento ou de son cou. Les usages du tenugui sont multiples, des plus domestiques (chemin de table, serviette, emballage pour boîte à repas ou bouteille de vin) aux plus créatifs lorsqu’il sera affiché au mur ou porté en écharpe.

Nijiyura est un teinturier basé à Osaka. Il recourt au chusen qui consiste à verser la couleur sur un tissu 100 % coton appelé wazarashi (délicat, mais résistant) qui sera illustré d’un côté puis de l’autre. La technique permet de réaliser jusqu’à 40 pièces à la fois, donnant de subtiles nuances au textile.

La méthode restant inchangée depuis deux siècles, comment expliquer l’extrême modernité de l’univers de Nijiyura ? La fabrique collabore avec une trentaine d’artistes contemporains. Illustrés de motifs colorés et poétiques, ces pans de tissu deviennent créations. Besoin d’un essuie-mains ? Nijiyura trouve l’art partout, même dans l’anodin.

© Nijiyura

© Nijiyura

© Nijiyura