Un quartier construit pour encourager les relations entre voisins

17.04.2019

À Mihama, les architectes du Studio Velocity inventent les logements sociaux de demain. Dans cette petite commune de la préfecture japonaise d’Aichi, des HLM locaux construits à la va-vite dans les années 1960 tombaient en décrépitude, au point d’être inhabitables.

Plutôt que de tout remplacer à la hâte sur le même modèle, la ville a chargé les architectes Kentaro Kurihara et Miho Iwatsuki de réfléchir à des habitats durables, pensés pour créer un sentiment de communauté et favoriser les échanges.

C’est ainsi qu’est né, en 2017, leur projet de dix maisonnettes individuelles aux larges toits bancs, sur un seul étage. Ces constructions privilégient le bois, plus chaleureux que le béton. Chacune d’entre elles comporte plusieurs grandes portes vitrées donnant sur la rue, ainsi qu’une bordure prévue pour s’asseoir (un engawa) collé le long de sa façade. Ces éléments, qui brouillent volontairement la limite public/privé, encouragent le contact entre les habitants.

Pour les architectes, le projet est un succès : retournés sur les lieux, ils disent avoir observé des voisins sur le point de déjeuner ensemble, ou encore des enfants et des personnes âgées se réunir spontanément dans les allées. Leurs pairs sont du même avis puisqu’ils ont couronné le duo du GOOD Design Award 2018. Ce prix japonais évalue la qualité d’un projet pour, entre autres, le niveau de qualité de vie qu’il apporte à ses bénéficiaires.