LA FINE FLEUR DU CUIR JAPONAIS S’EXPOSE À PARIS

TOPICS

LA FINE FLEUR DU CUIR JAPONAIS S’EXPOSE À PARIS

Les amoureux des belles matières et des savoir-faire d’exception n’ignorent pas que le Japon possède un trésor millénaire dans le département de Hyogo, notamment à Himeji et Tatsuno, à l’ouest de Kobé. En effet, cette région montagneuse, riche en sources et au climat doux et sec, abrite quelques-unes des meilleurs tanneries du monde. Le 18 janvier dernier à Paris, démarrait le « Hyogo Japanese Leather Project » lors de la fashion week homme automne-hiver 2017-2018. Le but ? Faire rayonner à l’international des cuirs extraordinaires qui marient tradition, luxe et innovations technologiques. Quatre créateurs «ambassadeurs» ont ainsi imaginé des vêtements et accessoires dans les plus beaux cuirs made in Japan. Nous les avons rencontrés lors de cette journée.

Texte & Photographes: Laurence Guilloud & Fabrice Le Dantec (L’Instant Parisien)
Coordination: Yumiko Matsuzaki-Raffin

*A VONTADE
(Tannerie: OGAKI INDUSTRIAL)
Kazuyuki Yamakawa nous attend au dernier étage d’un incroyable bâtiment au centre de Paris qui fut une ancienne fabrique de Montgolfières. Ce lien avec le passé fait écho au travail du créateur qui avoue s’inspirer pour son vestiaire masculin des coupes vintages, confortables et classiques. Cette recherche de la ligne parfaite et intemporelle s’exprime particulièrement dans ses pièces de cuir. Vestes de peau. Perfectos impeccables. Souples, solides, sensuels, les peaux et les cuirs de Hyogo sont appelés à faire partie de ces fameux basiques que tout homme doit posséder.
orSlow
(Tanneries: NAKAMURAMITSUGU LEATHER)
Travailler le cuir ? C’est une grande première pour Ichiro Nakatsu, ce créateur dont la spécialité est le denim. À sa façon, il a apprivoisé la matière en l’emmenant sur le terrain du street wear avec des pièces inattendues, à porter « comme ça », naturellement, sans se poser de questions. Comme ces bobs camels qui appellent à la randonnée ou ces chemises taillées dans un exceptionnel cuir de vache extrafin pour un effet «seconde peau» incroyablement doux au toucher.
cornelian traurus by daisuke iwanaga
(Tanneries: SHINKI-HIKAKU, YUASA LEATHER)
Pour Daisuke Iwanaga, créateur de sacs, collaborer avec les tanneries de Hyogo fut l’occasion d’innover en expérimentant de nouvelles techniques. D’abord, il y a l’idée. Créer un sac qui ait de la tenue mais qui donne l’impression d’être aussi léger et fragile qu’une feuille de papier. De l’idée à la réalisation, cinq ans furent nécessaires. Des années d’intenses recherches et de collaboration étroite avec le tanneur jusqu’à obtenir l’effet escompté : un cuir froissé mais élégant. Le secret se cache au coeur du cuir, strucuturé autour d’une fine armature d’aluminium.
master-piece
(Tanneries: OKAMOTO LEATHER COMPANY, NAKASHIMA LEATHER)
Créateurs de sacs et accessoires originaires d’Osaka, Yuichi Nagata et An Fujii ne manquent pas d’air et amènent le cuir là où on ne l’attendait pas en étonnant les visiteurs parisiens avec un éventail de cuir noir. Une pièce toute en délicatesse et en sobriété. En manipulant l’objet, An évoque son cahier des charges et la raison qui l’a fait choisir un tanneur de Hyogo. « Le cuir devait être à la fois le plus fin possible et solide pour résister à un usage intensif. On doit pouvoir l’utiliser comme un éventail classique en oubliant qu’il est en cuir. Pour cela, il ne devait pas être trop lourd et, surtout, il devait résister à des manipulations brusques. » Pari réussi grâce au cuir de Hyogo qui apporte une touche virile et technique à l’accessoire.

YOU MAY ALSO LIKE

Bespoke: Built to Ride FILM

CHERUBIM boasts some of the world’s most sought after handcrafted bicycles. Established in 1965 by Hitoshi Konno, CHERUBIM now is run by his son, Shinichi Konno. The second generation custom bike builder has garnered in…

A Taste of Paris. A Taste of Art. FILM

Sensitivity is a key to any art. That sensitivity came naturally to Dai Shinozuka, the chef at Enfants Rouges in Paris. In this episode, Shinozuka shares his love for Monet while showing us his Parisian neighborhood in …

Les prothèses artistiques de Mari Katayama TOPICS

Souffrant d’hémimélie tibiale, une maladie congénitale rare, Katayama a fait le choix à l’âge de neuf ans d’être amputée de ses jambes. Après avoir fait de ses prothèses des œuvres d’art, Mari s’attèle à bousculer les n…

100 Years of History: The Warehouse Hotel TOPICS

Once a part of the Malacca trade route, the Singapore River prospered at the end of the 19th century. The area was an axis for secret societies, underground activity, and liquor distilleries. The Warehouse Hotel, built …

The 100th Anniversary of De Stijl TOPICS

This year marks the 100th anniversary of the Dutch artistic movement, De Stijl. The geometric style composed of red, blue, yellow, white, and black is distinctive, and the paintings by Piet Mondrian, as well as the prod…

Tea Creator FILM

Two designers are bringing design to green tea, changing the way it’s steeped as well as the way it’s perceived. They focus on the enchantment of the tea itself, bringing out the best flavors and colors.

THE TIP OF TRADITION: EDO BRUSHES TOPICS

Edo Brushes first appeared in 1732 in the Bankin Sugiwai Bukuro product directory. The catalog displayed an array of shapes and sizes as one would expect, and, while the company marketed them as Edo Brushes, they had a …

Phoenix x Tatenokawa, l’art du saké TOPICS

Après avoir fait danser les Tokyoïtes sur leur Too Young (extrait de la BO de Lost in Translation de Sofia Coppola), Phoenix a prévu de nous faire trinquer au saké. Après tout c’est vrai : lorsqu’on a la collaboration d…

アセット 1