À bord du Tohoku Emotion, le voyage compte autant que la destination

24.11.2019

 

View this post on Instagram

 

A post shared by makkii3497 (@makkii3497) on

Le train Tohoku Emotion, qui sillonne le nord-est du Japon, propose bien plus qu’un simple trajet d’une ville à l’autre. Depuis sa mise en service fin 2013, il offre à ceux qui l’empruntent un voyage émotionnel et culinaire sur fond de découverte des côtes japonaises.

Le Tohoku Emotion, que la compagnie ferroviaire East Japan Railway préfère qualifier de “restaurant nomade”, circule entre les villes de Hachinoe et Kuji, distantes d’une cinquantaine de kilomètres seulement. L’aller-retour peut donc se faire sur une journée, avec un peu plus de deux heures pour chaque trajet.

L’extérieur du train rappelle la devanture d’un restaurant, avec sa peinture blanche et ses lanternes. Mais bien au-delà du design, c’est la nourriture qui est l’élément central de cette expérience. Un seul des trois wagons est destiné à asseoir les voyageurs (ses murs sont d’ailleurs décorés de tissu brodé façon shashiko ori, dans la tradition de la région), quand les deux autres sont entièrement dédiés aux arts de la table.

Dans le deuxième wagon, dont l’élément central est une cuisine ouverte, des chefs s’affairent sous les yeux des passagers, réinterprétant des recettes occidentales à partir de produits locaux. Tous les six mois, un nouveau chef invité prend les commandes du menu. Au cours de sa résidence au Tohoku Emotion il en proposera deux (un par trimestre), imaginés selon les ingrédients à disposition.

Le troisième wagon, quant à lui, sert de salle à manger et offre une vue panoramique sur les paysages alentours. Tout, du sol au plafond,  y a été pensé pour rendre hommage à l’artisanat japonais, comme – entre autres – les broderies kogin sashi appliquées sur la moquette, originaires de la région.

Et pour ceux que ce type d’expérience à bord d’un train intrigue, mais qui recherchent une autre destination ou une autre ambiance, tout est possible : le Tohoku Emotion fait partie des Joyful Trains, une flotte d’une vingtaine de véhicules un peu particuliers qui réinventent le voyage en train au Japon. On y recense, entre autres, un train Pokémon, un autre spécialisé dans la dégustation de saké, ou encore le SL Ginga : décoré sur le thème de l’espace, celui-ci comporte son propre planétarium.

Pas de réservation en ligne

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Naoko Fujita (@naoppe0420) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Naoko Fujita (@naoppe0420) on