À Kyoto, une expo aux origines du Bauhaus

20.09.2018

Iwao Yamawaki, Bauhaus Dessau, 1931. Musashino Art University, Museum & Library, Tokyo. ©Yamawaki Iwao & Michiko Archives

Fondé en 1919 à Weimar, dissout en 1933 à Berlin par les nazis, le Bauhaus est une école d’enseignement artistique qui s’est imposée comme une référence incontournable de l’histoire de l’art du XXe siècle. Elle a été créée par Gropius pour rendre vie à l’habitat et à l’architecture au moyen de la synthèse des arts plastiques, de l’artisanat et de l’industrie.

Un projet, nommé « Bauhaus imaginista », célèbre les cent ans du mouvement et vise à regrouper le maximum de documents, d’archives, de vidéos et de documentations afin de montrer l’impact du Bauhaus à travers le monde, en plusieurs événements.

Le MOMAK (Musée national d’art moderne) de Kyoto participe avec « Corresponding With », du 4 août au 8 octobre 2018. Ce chapitre prend comme point de départ le Manifeste du Bauhaus, une déclaration sur la philosophie éducative de l’école, publiée lors de son ouverture. L’exposition examine comment le programme distinctif de l’institution, avec une attention particulière pour les cours préliminaires, a influencé les écoles au Japon et en Inde dans la création de leur nouveau cadre éducatif pour l’art et le design.

L’École de Nouvelle Architecture et de Design a ainsi été fondée par l’architecte Kawakita Renshichiro à Tokyo, tandis que le Kala Bhavan a été fondé par le poète Rabindranath Tagore à Santiniketan. Cette comparaison de deux institutions, enracinées dans des sociétés et des contextes culturels différents au cours de l’entre-deux-guerres, promet de mettre en évidence la signification à la fois contemporaine mais aussi intemporelle du Bauhaus.

Anonymous, Balance study from László Moholy-Nagy's preliminary course, 1924-25 [1995]. Misawa Bauhaus Collection, Tokyo

Lyonel Feininger, Bauhaus Manifesto, 1919. Osaka City Museum of Modern Art, Osaka