Les céramiques raffinées de Jessica Yang

La cheffe du Rigmarole fabrique des assiettes et bols en céramique qu'elle crée en fonction des plats à la carte dans son établissement.

02.10.2020

TexteClémence Leleu

© Jessica Yang - Le Rigmarole

C’est dans un petit studio situé juste au-dessus du Rigmarole que Jessica Yang, cheffe pâtissière et propriétaire du restaurant avec Robert Compagnon, a installé son atelier de céramiste. Formée auprès d’Arielle de Gasquet, alors que le couple était encore en quête de son adresse parisienne, Jessica Yang apprend ainsi les bases et secrets de la poterie. « Arielle de Gasquet a étudié la céramique avec des maîtres japonais et a un respect du geste et du détail, un style épuré mais avec une forte personnalité », nous explique Jessica Yang. « Pendant les six mois que j’ai passés à ses côtés, elle m’a transmis énormément de techniques sur le tour, les émaux, le four, et j’ai pu m’entraîner avec notre projet en tête, en produisant des assiettes et des bols que nous pourrons utiliser dans le restaurant. »

 

Des corrélations entre céramique et cuisine

Si certains pourraient penser que gastronomie et céramique n’ont rien à voir, Jessica Yang leur trouve au contraire des points communs. « La cuisine et la céramique partagent énormément de similitudes, tout en restant complètement distinctes. Les deux disciplines sont extrêmement tangibles, avec des résultats qui doivent trouver l’équilibre entre esthétisme et pratique », détaille la cheffe. « La céramique, presque comme la pâtisserie, dépend du doigté du pratiquant, mais aussi de recettes fixes et inéluctables. J’adore pouvoir imposer une forme à une masse de terre, un plaisir de création que nous comparons souvent aux chocolats fourrés que je produis au restaurant, ou les pâtes fraîches que fait Robert. »

Jessica Yang tourne et émaille des assiettes aux formes et couleurs variées. Très souvent conçues pour répondre à une idée de recette, avec une forme la plus adaptée possible. « En général, j’ai une recette ou un dessert en tête et je m’interroge sur la forme qui irait le mieux avec le plat. Va-t-il y avoir une sauce ? Plusieurs clients vont-ils partager le plat ? Quelle couleur de terre ou d’émail irait le mieux avec le plat pour le mettre en valeur ? La forme reste toujours floue, nébuleuse, mais dès que je commence à tourner, tout devient plus concret. »

Côté inspirations, la cheffe confie être sensible aux créations de la céramiste britannique d’origine autrichienne Lucie Rie. Mais puise aussi ses références lors de ses différents voyages en visitant musées, ateliers de céramistes et villages traditionnels de potiers.

 

Le Rigmarole, un restaurant de Jessica Yang et Robert Compagnon.
Adresse : 10 Rue du Grand Prieuré, 75011 Paris

© Jessica Yang - Le Rigmarole

© Jessica Yang - Le Rigmarole

© Jessica Yang - Le Rigmarole

© Jessica Yang - Le Rigmarole

© Jessica Yang - Le Rigmarole

© Jessica Yang - Le Rigmarole