Van Gogh et le Japon, une histoire d’amour

19.07.2018

La Courtisane (d'après Eisen), Vincent van Gogh (1853 - 1890), Paris, octobre-novembre 1887 © Musée Van Gogh, Amsterdam (Fondation Vincent van Gogh)

Van Gogh n’a jamais mis un pied au Japon, mais son art a largement été influencé par certaines œuvres nipponnes, comme celles de Hiroshige ou encore Hokusai, que le peintre collectionnait. D’abord copié, il assimilera peu à peu ce style et façonnera sa propre vision de cette esthétique si singulière.

À Amsterdam, l’exposition « Van Gogh & Japan » a retracé ce moment de sa vie, quand le peintre vivait à Paris et qu’il s’était dévoué corps et âme à sa nouvelle passion pour les œuvres japonaise. Au menu : ses propres chefs-d’œuvre ainsi qu’une centaine de tableaux de sa collection personnelle. Un trésor.

Amendier en fleurs, Vincent van Gogh (1853 - 1890), Saint-Rémy-de-Provence, février 1890 © Musée Van Gogh, Amsterdam (Fondation Vincent van Gogh)

Le pont sous la pluie (d'après Hiroshige), Vincent van Gogh, octobre-novembre 1887 © Musée Van Gogh, Amsterdam (Fondation Vincent van Gogh)

Autoportrait à l'oreille bandée, Vincent van Gogh, 1889, The Samuel Courtauld Trust, Courtauld Gallery, Londres