5 spécialités de street food japonaise à déguster sans plus attendre !

19.01.2020

TexteManon Baeza

©chopstuey

Réputé pour sa nourriture raffinée et diversifiée, le Japon figure parmi les destinations les plus prisées des foodies, avec ses spécialités culinaires toutes plus délicieuses les unes que les autres. Si les sushis et makis sont les plus populaires à l’étranger, ils ne représentent qu’une infime partie des mets japonais. Dont beaucoup sont préparés et vendus en goguette dans des foodtrucks, plus communément appelés “Yatai” et que l’on retrouve souvent lors de festivals. La sélection des yatai varie d’ailleurs selon les régions et les saisons. Des plats à emporter à petits prix mais de haute qualité gustative. Pour vous repérer dans la multitude de ces stands, PEN Magazine vous a sélectionné 5 spécialités délicieuses et populaires auprès des Japonais.

Les Takoyaki

©Leng Cheng

Ces petites boules dorées à base de pâte frite sont fourrées de petits morceaux de poulpe, de tenkasu (que l’on connait sous le nom de “tempura”), de benishoga (du gingembre mariné) et de cébettes. Originaires d’Osaka, les takoyaki se dévorent aujourd’hui avidement dans tout le Japon. Il est conseillé de les consommer très chauds afin de pouvoir mêler leur extérieur croquant à leur intérieur fondant. Pour encore plus de gourmandise, certains y ajoutent de la mayonnaise japonaise ou encore des aonori (algues séchées). Particulièrement addictifs, faites néanmoins attention à ne pas vous y brûler!

Les Yakitori

©Hideya HAMANO

Considérées comme l’un des grands classiques de la street food japonaise, les yakitori sont des brochettes de poulet qui ont pour particularité d’être grillées sur du charbon de bois. Elles sont conçues à partir de toutes les parties du poulet, d’où leur saveur unique. On les accompagne souvent d’assaisonnements comme le tare, le shio, le wasabi ou encore le karashi, que l’on peut choisir directement sur le stand. Il existe des variantes de viandes telles que le porc ou le boeuf, mais celles aux poulets sont les plus répandues à travers le pays !

Les Imagawayaki

©Varin

Un peu moins connues, les imagawayaki sont des gourmandises sucrées, faites à base d’une pâte d’oeufs, de farine, de sucre et d’eau. Si leur préparation est relativement simple, on les reconnait immédiatement grâce à leur aspect particulier en forme de disque. Une fois cuites, ces douceurs sont ensuite remplies de chocolat, d’anko ou de crème pâtissière. Simples mais très bonnes, les imagawayaki nous viennent de la région du Kansai.

Les Yaki-imo

©Hajime Nagahata

Afin de replonger dans un Japon d’antan, on vous conseille vivement de déguster les yaki-imo. Ces satsuma-imo (un type de patate douce japonaise) sont cuites au feu de bois et servies enroulées dans un papier brun. Légèrement caramélisées, les yaki-imo ont une texture moelleuse et fondante, grâce à leur cuisson très minutieuse. Les yaki-imo sont extrêmement populaires au Japon, c’est d’ailleurs l’une des rares spécialités que l’on peut retrouver absolument partout et n’importe quand dans l’année. Pour repérer les camions, c’est simple : laissez-vous guider par votre odorat, leur arôme sucré est très facilement repérable !

Les Kakigori

©City Foodsters

Attention, les apparences sont parfois trompeuses ! Si les kakigori risquent de vous rappeler les barbes à papa, ne vous méprenez pas car cette gourmandise japonaise est une sorte de glace pilée aux saveurs uniques telles que le thé vert matcha, le mochi ou encore les haricots rouges sucrés. Relativement copieux, les kakigori peuvent faire office d’un repas à eux-seuls. Vous pourrez en trouver très facilement l’été, et encore plus dans les festivals japonais!

Peu chers mais succulentes, toutes ces spécialités japonaises sont à tester à même la rue. À vos papilles!